Voltao o mondo: Capoeira Movies final Red Bull Paranuê

Grâce à Capoeira Movies et à Facebook, nous avons pu vivre le concours Reb Bull comme si nous y étions ! Nous consacrerons bientôt un article à Facebook et la capoeira, mais revenons à nos moutons !

© portalcapoeira.com
Event participants perform Red Bull Paranaue at Salvador, Bahia, Brazil on 28 January, 2017.

Il y a quelques jours, nous avions pris le soin de vous traduire une “note de positionnement” des représentants de FICA, publiée via le FB de Mestre Cobra Mansa, du groupe de capoeira Angola FICA. Cette note avait fait beaucoup parler, dans le monde entier, et Capoeira Movies avait décidé de nous diffuser plusieurs vidéos des sélections à Rio, São Paulo et Bahia. D’ailleurs, l’apothéose a été la retransmission en live de la finale, que nous vous relayons à la fin de cet article.

Soucapoeira souhaiterait attribuer une mention particulière à Antonio Augusto da Silva, aka Professor Black  – Luanda Paris,

professor-black
© capoeira-luanda-intensivo-2013

qui a réussi à se hisser jusqu’aux phases finales du Concours Red Bull Paranuê. Nous lui laissons le temps de rentrer avant de récolter une interview a chaud et réaliser sa Bio SouCapoeira.

Ci-dessous, un petit débrief à partir du site Portal Capoeira.
Lucas Ferreira, « Ratto », a été le vainqueur du concours O Red Bull Paranauê
La finale de la compétition a eu lieu au Farol da Barra, à Salvador, Bahia. Le concours Red Bull Paranauê avait pour objectif de consacrer le « capoeirista le plus complet du monde ». Ratto a reçu ce titre face à 15 autres capoeiristas, et il l’a eu à la maison, puisqu’il est lui-même de Salvador.
Les performances des candidats ont été évaluées, sur trois styles de jeu (angola, regional et contemporaine), par six mestres (Nenel, Itapuã, Jogo de Dentro, Virgilio, Paulinho Sabiá et Capixaba). Ils devaient évaluer le style et la précision des coups des participants.
La finale a opposé Lucas Dias (Ratto) et Arthur Santos (Fiu), originaire de Sao Paulo.

Ils ont joué sur des toques de Sao Bento Grande (pour la capoeira contemporaine) et Jogo de Dentro (pour l’angola).

© portalcapoeira.com

Ratto estime que venant de la capoeira contemporaine, il a profité du jeu sur la Sao Bento Grande pour démontrer sa rapidité et ses dons acrobatiques.

Les autres capoeiristes estiment aussi avoir vécu une victoire, notamment en gagnant de l’expérience et de nouvelles amitiés. Le finaliste Fiu a qualifié le concours de « merveilleux », notamment car les compétiteurs avaient des cours presque-particuliers avec les mestres.

Ratto considère qu’il a vécu les meilleures journées de sa vie, aux côtés des membres de son groupe et de son professeur, qui l’avaient accompagné.

baiano-lucas-ferreira-o-ratto-vence-o-red-bull-paranaue-4
© portalcapoeira.com

Il ne considère pas être le vainqueur « de la capoeira », mais le vainqueur du championnat. Il se définit comme un « rat de la roda », qui a  profité du fait d’être à la maison pour ressentir l’énergie de ses amis dans le public.

Les spectateurs, baianos et touristes, étaient pour certains capoeiristes, mais pas tous. Certains avaient leur champion à soutenir, d’autres venaient juste pour profiter du spectacle. Certains soutenaient en particulier la baiana Débora Pérola, seule femme de la compétition.
3500 personnes ont assisté à l’événement au Farol.Pour le président de la Saltur (entreprise de tourisme de Salvador), c’était un événement qui mettait à la fois en valeur le patrimoine de la capoeira, et permettait de promouvoir la ville.
Mestre Sabiá, qui organisait l’événement, considère que ce type de manifestation permet à la capoeira d’occuper de nouveaux espaces, de créer un nouveau regard sur cet art. Il est difficile de choisir le « meilleur » capoeirista, mais il pense que c’est possible de choisir « le plus complet », et espère que la compétition se renouvelle et continue à offrir des sélections partout dans le monde.
Le prix gagné par Ratto était trois jours à passer dans l’académie de Mestre João Grande, à New York.
Les finalistes étaient :
·        Alisson « Máscara » Vieira Melgaço – Sao Paulo
·        Lucas Ferreira « Ratto » – Itapuã
·        Kleber Santos Silva « Kbeção” – Salvador
·        Roberto de almeida campos « Roliço » – Amapá
·        Marcus Vinicius « Anum » – Salvador
·        Débora Santos de Almeida « Pérola » – Salvador
·        Nahuel Mingote « Guaxinin do mar » – Salvador
·        Stenio Almeida « Aranha » – EUA
·        Diop Baidy – Belgique
·        Antonio Augusto da Silva « Black » – Paris
·        Eduardo Filipe Nunes « Africano » – Barcelone
Pour voir la vidéo de la finale, ainsi que des étapes précédentes, allez faire un tour sur la page Facebook de Capoeira Movies.
Fin ….

Bonus 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *