Troca de Energia

Un article de Pequeno, Châtellerault. Nouveau Contributeur SOUCAPOEIRA!

Pendant des années, pour pratiquer la capoeira, nous avons voyagé dans la région et participé aux différents festivals et stages. C’est comme ça que nous avons créé des liens privilégiés avec certains groupes comme Capoeira Brasil Sul Acarajé ou CECICA Capoeira.

Nous avons pu constater qu’il existait beaucoup de groupes dans la région mais qu’il y avait finalement assez peu d’échanges entre eux.

En 2017, graduada Abelha et moi sommes arrivés de Lille à Châtellerault. Il n’y avait pas de capoeira donc,

© Amélie Morena Arte Negra

pendant un temps, nous sommes allés nous entraîner à Tours chez Cordão de Ouro et à Poitiers, chez Ginga Nago. Nous avons finalement créé notre propre association en 2018.

© Amélie Morena Arte Negra

Personnellement, j’aime les rencontres et les partages. Je trouvais cela dommage, et j’ai cherché une solution pour mettre tous ces capoeiristes en lien.

C’est comme ça qu’il y a environ 5 ans, j’ai créé un premier groupe Facebook. Son objectif était de partager des informations et de créer des occasions de se rencontrer autour de rodas… Ça n’a pas fonctionné.

L’idée de la page était peut-être un peu floue, peut-être qu’elle ne comptait pas assez de contacts, peut-être que ça n’était pas le bon moment…

Au fil du temps, chaque groupe a essayé d’être plus présent aux différents événements et une bande de potes dans la région s’est créée (moi, Congo, Mineiro, Agulha, Feiticeiro, toute l’équipe CECICA etc.). En septembre 2017, un élève venu d’Avignon (Graduado Portugues), qui était entré dans notre groupe quelques mois auparavant, a trouvé ce projet intéressant.

Il m’a demandé de le relancer, et là, la magie a fonctionné. Plusieurs élèves, profs et mestres ont répondu présents et ont adhéré à la page Capoeira Centre Poitou Charentes « Encontro do amigos».

De là est née l’envie de créer une manifestation qui permettrait de tous nous rassembler : un événement gratuit, pour tous les groupes, sans pression du grade, où tout le monde a sa place.
J’ai donc approché tous les groupes que j’avais en contact. Puis on a tous ensemble réfléchi au projet, à sa philosophie, à comment l’organiser ; et chacun a apporté sa contribution :

  1. une association accueillante,
  2. un nom (Troca de energia),
  3. un logo,
  4. une chanson,
  5. un planning détaillé.
Amélie Morena Arte Negra

Graduado Agulha du groupe Xango capoeira a pris en charge l’organisation de la journée et la gestion de salle.
Pour cette première édition de fraternisation, nous avons choisi de ne faire qu’une seule journée car nous ne savions pas si la participation serait au rendez-vous… mais à l’arrivée nous étions une centaine de capoeiristes. Ce qui dépassait largement toutes nos espérances !

La journée a commencé avec un accueil et le café du matin. Pour lancer la journée de capoeira nous avions décidé de faire une roda de chant avec une chanson écrite spécialement pour le festival par Contre-Mestre Feiticeiro. Puis nous avons ouvert la roda pour laisser place au jeu… et la roda a pris feu !!

© Amélie Morena Arte Negra

Toujours dans l’optique du partage, pour le repas du midi chaque capoeiriste a amené une collation a partager. L’après-midi nous avons organisé des cours. Ce qui est a été marquant pour moi est la fraternité et l’humilité de tous les capoeiristes, d’élève débutant à Mestre, qui ont tous fait les cours, peu importe leur grade et même s’ils étaient plus gradés que l’intervenant. Je n’avais jamais vu ça, c’était vraiment super, tant d’humilité, de partage de respect entre différents groupes.

Au début du projet, il y avait que quelques groupes puis ça a fait boule de neige. Aujourd’hui, dans « notre collectif » il y a une quinzaine de groupes :

  1. Capoeira Brasil (Châtellerault / La Roche Posay),
  2. Xango Capoeira (Descartes),
  3. Capoeira Sul Brasil Acarajé (St Maixent l’école),
  4. Cecica capoeira (Alençon),
  5. Cordão de ouro (Tours et Vendôme),
  6. Nação Palmares (Brest et Nantes),
  7. Capoeira Marezia (Limoge), Capoeira Brasil (La fierté),
  8. Arte Negra (Angoulème et Bordeaux),
  9. Ginga Nago (Poitiers),
  10. Capoeira Livre (Niort),
  11. Capoeira Origem do Brasil (Villaines-la-Juhel, Evron, Mayenne, et Azé),
  12. Grito de Libertade (La flèche)
  13. Capoeira Itaparica (Tours).

Aujourd’hui, un collectif, un mouvement s’est créé avec de belles rencontres. Nous sommes déjà dans l’optique de la préparation d’une prochaine édition que nous espérons aussi réussie que la première.

Et bien sûr, nous sommes toujours ouverts aux nouveaux participants qui partagent notre philosophie !

Photos :

1 er Troca de Energia

janvier 2019

Gepostet von Amélie Morena Arte Negra am Donnerstag, 17. Januar 2019

Video :


Info:

https://www.facebook.com/groups/118261575518965/

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!
N’oubliez pas de liker SouCapoeira sur facebook et de nous suivre sur twitter!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.