On y était: Stage de Carneiro à Rennes, le 24 et 25 Janvier

Un article de Mignon (Paris), nouveau contributeur Soucapoeira :

C’est la nouvelle année, ça y est, mon paquetage est prêt ! Et pour ouvrir les festivités de la nouvelle saison des événements à l’extérieur, il y a les 10 ans de l’association Bom Sinal à Rennes.

Copyright Deitado Capoeira Brasil
Copyright Deitado Capoeira Brasil

Alors Rennes c’est la Bretagne, c’est une ville universitaire, c’est à 3h10 de paris en voiture, c’est des personnes chaleureuses et conviviales , c’est des bonnes crêpes… et c’est là que l’Instrutor Carneiro, du Groupe Capoeira Brasil, a installé son enseignement.

A l’évènement, les profs invités sont:

  • Professor Choco (Guaiamuns Paris)
  • Professor Deitado (GCB Paris)
  • Professor Morcego (BiribaBrasil Rouen)
  • Instrutor Ferrugem (GCB Anglet)

Mais aussi de nombreux autres enseignants et gradés, qui ont fait le déplacement pour cet anniversaire, comme Professora Joaquina (Guaiamuns Paris), Instrutor Bocão (GCB Paris) ou Instrutor  SaciPererê ( Senzala Paris ), entre autres…

L’événement est prévu pour samedi et dimanche, mais les participants venus de l’extérieur sont déjà là le vendredi soir, ce qui donne le ton du week-end… Et moi, j’ai oublié ma brosse à dents! 

Après une courte nuit, on enchaîne direct, avec un échauffement de Morcego. Et ça sort de l’ordinaire! Il utilise des cordes, des balles et des plots avec des jeux pour grands enfants basés sur l’équilibre et la coordination. Bref un bon warm up pour travailler les variantes sur les entrées et une séquence sympathique au sol (que j’ai déjà oubliée… décidément, quelle mémoire…)!

Après une petite parenthèse de maculélé avec Choco et Joaquina, Ferrugem nous fait bosser les contre-temps, les séquences de Bimba, et un mouvement bien stylé pour embellir notre jeu.

Copyright Deitado Capoeira Brasil
Copyright Deitado Capoeira Brasil

On termine par une big roda, l’énergie qui monte, le cœur qui bat plus vite, les variations de Morcego au berimbau qui déchirent, les chants de Choco et de Ferrugem qui donnent un bon côté cadencé, les saltos vrillées façon Bocão, quelques capoeiristes qui « se titillent », et c’est déjà fini.

Vite vite, il faut sortir du gymnase, c’est l’heure, ça papote ça papote et j’en oublia mon portable dans les vestiaires! (Damn, 3ème oubli).
Heureusement que l’organisation y a fait un tour avant de fermer la salle… Pour mon porte-monnaie, merci!

Chapeau bas d’ailleurs au « bureau », comme Carneiro les appelle, ces fameuses personnes de l’ombre qui s’occupent de tout: du petit pansement aux t-shirts, de hébergement à la soirée (avec les réductions sur le menu et boissons qui font bien plaisir), en passant par les oublis dans les vestiaires des étourdis comme moi. Ils contribuent énormément a la réussite d’un événement, encore une fois merci.

Copyright Deitado Capoeira Brasil
Copyright Deitado Capoeira Brasil

Dernier jour, dimanche: nous sommes accueillis par un brunch qui va durer toute la journée, c’est bien cool pour se remettre de la soirée bien arrosée du samedi (à la bretonne!). Choco et Deitado se sont accordés pour mettre en avant les chutes sur les coups de pieds circulaires et la continuité. C’est à dire le truc où on sait qu’on a tous des lacunes mais on ne les bosse jamais assez.
Et pour clôturer cet anniversaire, encore une bonne roda où tout le monde peut profiter et assouvir son appétit, même les plus affamés de jeux. J’en ai oublié que mon corps avait pris de l’âge (4ème oubli, mais il fait plaisir, celui-là).

Bilan?
Très bon événement, à taille humaine et avec beaucoup de franches rigolades, des amitiés qui se créent et d’autres qui perdurent. Une école à visiter si vous êtes dans le coin ou au prochain baptême… Et un dernier oubli, le kouign amann, spécialité bretonne que j’avais promis a ma mère .

A propos de l’évènement:

Encore des photos et la revue d’une insider? C’est par ici!

La page Facebook.

L’organisateur: Instrutor Carneiro.

Capoeira Brasil Rennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.