On y était (bis): Stage de Carneiro à Rennes, le 24 et 25 Janvier

Un article d’Amélie (Rennes), nouvelle contributrice Soucapoeira!

Après la revue de Mignon du stage du 24 & 25 janvier 2015 à Rennes, voici le point de vue d’une insider sur l’évènement « 10 anos de ensino do Carneiro – 10anos da associação Capoeira Bom Sinal »

© Deitado GCB Paris

Le 24&25 Janvier 2015, nous étions réunis pour fêter les 10 ans de l’association Bom Sinal (Grupo Capoeira Brasil Rennes), mais aussi les 10 ans d’enseignement de notre cher instrutor Carneiro! Il s’agissait d’un événement convivial et à échelle humaine. Le nombre de places était limité et la priorité a été donnée aux élèves de GCB Rennes ainsi qu’aux élèves des intervenants du weekend: les professeurs Choco (Capoeira Guaiamuns Nanterre-Paris), Deitado (GCB Paris) et Morcego (Biriba Brasil Rouen), ainsi que l’instructeur Ferrugem (GCB Anglet).

Roda d’ouverture
Et hop ça démarre dès vendredi soir avec la roda d’ouverture, un bon échauffement puis Carneiro prend le berim’ pour ouvrir les festivités. On profite déjà des gradés et des élèves invités pour se mélanger et jouer. La vidéo, c’est par ici! Après quelques crêpes, galettes, saucisses et autres spécialités bretonnes, on s’est retrouvés le lendemain pour une journée de stages.

« O AMIGO MEU »
Ferrugem a commencé par nous apprendre une nouvelle chanson, j’ai adoré cette musique immédiatement. Elle exprime si bien mon sentiment sur l’ambiance du week-end, que je vous prépare un article pour vous la présenter bientôt!

5D3_1882

Les séquences de Mestre Bimba par Ferrugem
On partage les élèves en deux groupes par niveaux, pour moi ça a démarré par une session avec Ferrugem qui nous a enseigné 3 séquences du Mestre Bimba. On joue la capoeira régionale avec les pieds et… les mains ! Les séquences se terminent toujours par une cabeçada.
En jouant les séquences imaginées en 1930, on se rend compte aussi des évolutions de la capoeira avec un jeu plus porté vers l’avant (et c’est tant mieux). Et que le jeu était comment dire… musclé : on fait tomber et on apprend à chuter sur les séquences. A l’époque ces 8 séquences permettaient aux débutants d’apprendre à jouer en sécurité. Lorsqu’ils maitrisaient ces enchainements, ils avaient l’autorisation d’entrer dans la rode.
Pour l’ensemble des séquences, c’est même sur Wikipédia!

© Deitado GCB Paris

Le sol est ton ami par Choco
Une session spécifique sur les passages au sol, entrer et sortir d’une quedra de quatro par exemple. Je retiens l’importance de travailler dans la continuité, sans arrêter la ginga et qu’il faut se servir du sol comme d’un support, d’un ami.

Maculelê par Choco
Choco nous explique que c’est l’histoire d’une danse de combat, de défense d’un jeune contre la tribu adverse venue envahir le village alors que les hommes étaient absents. Les percutions prennent un rythme particulier et c’est parti…
On apprend le pas de base et des séquences de variation. Cette danse afro-brésilienne est une danse tribale, on frappe tous les 4 temps le pied gauche, les mains ou les bâtons. Une très bonne manière d’apprendre à danser en bougeant les hanches pour ceux qui n’ont pas l’habitude (et c’est mon cas, mais je me soigne ;-).
L’énergie transmise par les musiciens, Joaquina et Choco donne à tous l’envie de danser, de chanter et de bouger encore plus. Lors de la rode, l’énergie partagée est très forte.
Alors non, le Maculelê n’est pas de la capoeira, mais je crois que ça permet de mieux comprendre les mouvements, le balancement de la ginga et l’énergie à donner dans une rode de capoeira.

Les passages par Deitado
Le passage est une des spécificités du groupe capoeira brasil et la bonne maitrise de ce mouvement est fondamentale pour pouvoir faire évoluer son niveau de jeu. Deitado nous a enseigné deux types de passages : passagem pelas costas et (un autre passage dont je n’ai pas retenu le nom – à compléter)
On a besoin de ce type d’enseignement pour gagner en fluidité et apprendre à bien se déplacer dans la rode. Malheureusement, pas de photos pour illustrer cette session parce que c’est Deitado qui prend les magnifiques photos… des autres.

© Deitado GCB Paris

Les éducatifs par Morcego
Décroisez les bras et soyez détendu, vous êtes au Brésil ! Il faut sourire et se sentir bien, cela sert aussi à encourager et soutenir votre prof.
Morcego nous a fait partager ses trouvailles pour apprendre en s’amusant. On se tortille, on regarde son partenaire de près en contact avec une balle de mousse, on fait des exercices de réflexes, on joue « jogo de dentro » attaché par une corde à son partenaire, on fait la ginga tous ensemble la main dans la main… autant d’exercices pour apprendre la capoeira différemment et mieux utiliser son corps.

Et pour finir une grande Roda
On en profite pour remercier Carneiro et tous les bénévoles du bureau de l’association Bom Sinal qui apportent un bon support et permettent à tous de profiter de ce genre d’évènements.

Merci à tous de m’avoir permis de passer un si bon moment, mes chers amis de la capoeira…

Comme si vous y étiez: voici la vidéo d’une partie de la roda!

Merci à VOP Photos (Deitado) pour ces superbes images !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.