Sou Capoeira

SOU CAPOEIRA
Mestre Suassuna (Cordão de Ouro)

« Sou Capoeira olha eu sei que sou, eu vim aqui foi para jogar
Faço bonito só porque tenho talento, e solto meus movimentos com a voz do coração… »

Mestre Suassuna accorde énormément d’importance à la musique dans la capoeira, et est très reconnu pour son rôle de chanteur et de compositeur. Dans cette chanson, il met en avant deux aspects centraux de son enseignement chez Cordão de Ouro: l’importance de faire un beau jeu, resserré (« jogo bonito », « jogo fechado », « jogo de dentro »), et le lien entre le jeu et la musique, les instruments, qui donnent le rythme et le ton de la roda.
Plus largement, cette chanson rappelle l’identité du capoeira, qui est joyeux et suit son coeur quand il joue. Il peut aimer le risque et faire le malin, mais il ne va pas se mettre en danger inutilement ou chercher la bagarre.


LA VIDEO – avec les paroles

LES PAROLES
Que amor é esse que trago no coração
é uma alegria uma vontade de gingar
são bento grande, iuna, cavalaria
quando toca me arrepia hoje é dia de jogar

E o cantador solta a voz pro povo ouvir
berimbau viola abre a roda e marca o som
a meia lua é ligeira e corta o vento
capoeira joga dentro como o mestre ensinou

E o capoeira é astucio e é velhaco
é inimigo do perigo e confusao
mas ele sabe o valor de uma vida
e por isso corre de briga e quer mais é vadiar

PAROLES EN FRANCAIS
Quel est cet amour que je porte dans mon coeur
une joie une envie de jouer
« sao bento grande », « iuna », « cavalaria » (rythmes de capoeira)
quand ça joue mon corps s’éveille, aujourd’hui est un jour pour jouer

Et le chanteur lâche sa voix pour que les gens entendent,
le berimbau viola ouvre la roda et marque le son,
la meia lua est rapide et coupe le vent,
capoeira joue en dedans comme le maitre m’a appris.

je suis capoeira, regarde je sais ce que je suis
je suis venu ici pour jouer
je joue beau, parce que j’ai du talent
et je lâche mon mouvement avec la voix du cœur

et le capoeira est astucieux et malin
c’est l’ennemi du danger et de la bagarre
mais il reconnaît la valeur d’une vie
donc il évite la bagarre mais va jouer (vadiar)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *