So Ritmo…l’art de s’entraîner au Berimbau!

Un article de Clark (Strasbourg). Interviewé par SOUCAPOEIRA!

So Ritmo…l’art de s’entraîner au Berimbau pendant les longues journées d’hiver !

so-ritmo
© so-ritmo.com

Sou Capoeira est parti à la rencontre de Clark, ce capoeiriste qui a créé le site So Ritmo (https://so-ritmo.com/fr/home/) qui propose en vidéos, sons et infographies un système de notation rythmique pour la Capoeira.

FB: https://www.facebook.com/so.ritmo.capoeira


Sou Capoeira : D’où est venue l’idée de So Ritmo ?

so-ritmo.com
© so-ritmo.com

Clark : A l’occasion du festival Grupo Capoeira Brasil de Rennes en mars 2016, je me suis retrouvé sans batterie sur mon portable alors que je voulais enregistrer les variations que proposait Mestre Paulinho Sabia à la viola. Je me suis également rendu compte que ce n’était pas la première fois que ça m’arrivait, que ça m’arrivait parfois à l’entraînement de vouloir retrouver un ryhtme, mais que ma mémoire me faisait défaut.

Sou Capoeira : D’accord et c’est là que tu crées So Ritmo ?

so-ritmo.com
© so-ritmo.com

Clark : Oui…enfin…quelques mois plus tard. L’idée de transposer les rythmes à l’écrit, à l’aide d’une feuille et d’un crayon, m’est venue rapidement. En revanche, j’ai eu besoin de plus de temps pour me renseigner sur l’existant, sur des symboles qui puissent constituer la partition et dans le même temps être compris par toutes et tous. D’abord, je m’imaginais devoir rédiger de véritables partitions jusqu’au jour où on m’a fait une réflexion : « y’a pas de mélodie dans la capoeira » – « ah bah ouais… ». Qui dit pas de mélodie, dit possibilité d’une notation intuitive, simplifiée et dédiée aux instruments de la capoeira !

Sou Capoeira : Tu peux prendre quelques minutes pour nous expliquer comment fonctionne ton système de notation ?

Je vais essayer de te présenter cela de la manière la pus simple possible, je te laissera rajouter des visuels dans l’article. Voilà, la quasi-totalité des rythmes de la capoeira sont des rythmes binaires qui tournent en boucle. La vitesse d’un rythme (binaire ou pas) dépend du nombre de battements par minute, le BPM. Un rythme d’Angola pourra être joué à 110 bpm, voire un peu moins, alors qu’un São Bento Grande da Regional de Bimba se jouera rarement en dessous de 165bpm, c’est une appréciation personnelle.
Par exemple, tu peux compter jusqu’à 4 battements
Tu compte une mesure d’un rythme binaire en 4/4 :
« un, deux, trois, quatre » (et on recommence)

© so-ritmo.com

Si tu veux marquer plus de temps, tu peut compter une mesure en 8/4 :  « un, et, deux, et, trois, et, quatre, et… »

© so-ritmo.com

Tes rythmes seront décomposés sur une ligne de 4 mesures en 8/4 :

so-ritmo.com
© so-ritmo.com

Sou Capoeira : Merci d’avoir pris le temps de nous répondre. Où est-ce qu’on pourrait avoir l’occasion de te croiser dans les mois à venir ?

Clark : Je serai au festival Sul Da Bahia de Jabuti en Janvier, sinon sur internet, je poste régulièrement du contenu sur le site ou sur ma page perso. De temps en temps, Instrutor Furrupa publie mes vidéos sur l’Incubateur Capoeira. Axé

Petit BONUS:

 Só Guest
Só Guest©

Les professeurs vous montrent leurs variations grâce à Só Guest©

Só Guest

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!
N’oubliez pas de liker SouCapoeira sur facebook et de nous suivre sur twitter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.