On y était: Stage d’hiver à L’Isle Jourdain avec Prof. Faisca et Prof. Ratazana

Un article de Camundonga (Paris) contributrice Sou Capoeira.

Prof Pe de Moleque de Senzala et son association de capoeira Art’Maniac dans le Gers ont organisé un stage avec prof Faisca du groupe Biriba Brasil et prof Ratazana du groupe Malungos sur 2 jours, samedi et dimanche.

© Photos by Motoqueiro
© Photos by Motoqueiro

Nous sommes 3 élèves de Ratazana à y être allés avec lui.


Vendredi soir, nous avons tous accompagné Pe de Moleque à la roda de son mestre, Mestre Afonso de Senzala Toulouse. La session a débuté avec un moment musique, chacun jouant d’un instrument, et chantant plusieurs chansons. Après une bonne demi-heure, nous avons gardé assez d’instruments pour former une bateria, et la roda a commencé. Il y avait de nombreux élèves de tous niveaux, de la corde blanche à la corde verte. Il y avait une bonne énergie donnée par les instruments, la musique, et la motivation des élèves à entrer jouer dans la roda. Après ça, nous sommes allés boire un verre dans un bar sympa de Toulouse pour la première confraternização du week-end !
Samedi matin : on se lève ! Logés à Toulouse par Pe de Moleque, on a pu boire un café sur sa terrasse, au soleil, quel bonheur pour un mois de février ! Tous en voiture, direction L’isle Jourdain dans le Gers, début du stage à 13h. Etaient présents les élèves de Pe de Moleque du Gers, et des élèves d’Afonso de Toulouse. Nous avons commencé par une petite session musicale : chacun avec un instrument, puis Ratazana et Faisca nous ont chacun appris une chanson. Ensuite, échauffement par Faisca, c’était bon ! Puis nous avons été divisés en 2 groupes : débutants avec Ratazana, intermédiaires et avancés avec Faisca. On a enchainé avec une roda, super énergie, c’était notre 1e fois chez Pé de Moleque, c’était super de découvrir de nouveaux capoeiristes dans le jeu !

Stage de Capoeira organisé par Prof. Pe de moleque
© Photos by Motoqueiro

Puis douche, petit verre sur place, et retour à Toulouse pour acheter quelques vivres et faire un gros diner tous ensemble chez Pe de Moleque, confraternização comme on les aime !
Le lendemain, dimanche, c’est reparti ! Réveil, petit déj et café sur la terrasse, au soleil, incroyable ! Hop, début du stage à 12h à Lisle Jourdain. Cette fois-ci, échauffement par Ratazana pour tous les élèves, puis on se divise en deux groupes, et on inverse les profs : débutants avec Faisca, intermédiaires et avancés avec Ratazana. Petit plus pour le cours de Ratazana : roda en extérieur, au soleil ! On a ensuite sorti les tables pour déjeuner, les élèves de Pe de Moleque avaient cuisiné plein de succulents mets qu’on a pu déguster dehors : salades, tartes, guacamoles, poulet. Un bonheur ! Et puis on a enchaîné avec un cours de chant/respiration avec Steeve, qui nous a expliqué et appris à mieux respirer pour mieux chanter, mieux placer sa voix, etc. Entre notre 1e tentative de chant en début de cours, et celle en fin de cours, ça n’avait rien à voir ! Puis super roda, là encore pleine d’énergie alors qu’on venait de déjeuner. C’était au top !

Comment qualifier ces deux jours ? Bonheur, famille, Axé.
Pé de Moleque et son équipe sont très accueillants, on a senti une bonne relation entre eux et aussi avec les élèves de Mestre Afonso qui sont venus les deux jours s’entraîner avec nous, et participer aux rodas en jouant des instruments et en jouant avec les autres élèves pour donner plein d’énergie. L’avantage d’un stage avec seulement 2 profs, c’est qu’on a tout le temps nécessaire pour bien travailler les mouvements pendant les cours, pour poser des questions, et puis de faire des rodas assez longues pendant lesquelles chacun peu acheter le jeu. En plus, vous l’aurez compris, le soleil de Toulouse est assez impressionnant, et les soirées aussi !
C’était tellement sympa, on ne voulait plus se quitter ! Alors le dimanche après la capoeira, on est resté au gymnase, à jouer de l’atabaque et chanter, boire quelques verres, grignoter des restes, et parler capoeira, capoeira, capoeira… On aurait pu rester là des heures !
Mais comme toujours, ces week-end ont une fin, alors on s’est quitté, en espérant se revoir vite.

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!
N’oubliez pas de liker SouCapoeira sur facebook et de nous suivre sur twitter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.