On y était: Som na Caixa 2 

Un article de Gibi & Fusilli (Paris) pour SouCapoeira!
©  by Lucie L.
© by Lucie L.

Revue (double) du festival Som na Caixa 2 de Deitado & Amis – Capoeira Paris, à Paris du 20 au 22 Mars!

Gibi:  Nous arrivons vendredi soir, la salle pleine, l’envie de jouer est palpable.
FusilliTout commence  par une roda d’ouverture.

Gibi : On fait une grande ronde avec 6 jeux, dont 2 de débutants, 2 de gradés et 2 mixtes. 
Fusilli : Ceci permet à chacun de jouer plusieurs fois et de jouer avec des gradés, le tout sous une batterie avec une énergie digne de ce nom.
 Gibi : On termine par une ronde unique, l’énergie continue à monter. Ce vendredi soir a l’allure d’une mise en bouche avant les stages du week-end.

—————————————————–

Gibi:  Samedi, nous revenons avec encore plus envie d’apprendre et de pratiquer auprès des grands noms du groupe capoeira Brasil. Mestre Kim et Formando Duende se sont occupés des stages du matin, tandis qu’une invitée toute particulière a donné un long cours aux débutants l’après midi. Cette femme est la première élève de Mestre Paulinho Sabia, un des fondateur du groupe, et est restée fidèle à la capoeira malgré les barrières qu’elle a rencontré tout au long de sa carrière de femme sportive.

©  by Lucie L.
© by Lucie L.

Fusilli: Le samedi, la journée est rythmée par les cours et les rodas basés sur un thème: les esquives en pendule. Au fur et à mesure de la journée, on sent que le jeu de chacun se développe, et on termine avec  une roda pleine d’énergie. Et à 18h, direction le cock’Art , juste en face du complexe sportif, pour apéro, diner, concert et soirée.

Gibi: Soirée du samedi dans la brasserie d’en face, réservée pour nous tous, avec le groupe d’un des instructeurs, «Mistura Fina », qui a ambiancé la soirée aux couleurs du Brésil.

———————————————————-

©  by Lucie L.
© by Lucie L.

Fusilli: Dimanche, après un réveil difficile, on commence la journée avec un réveil musical avec professor Sinistro. Il sera suivi par le cours de Mestre Paulinho Sabia sur le thème de l’identité du capoeiriste dans sa ginga: « Arrumar o jogo ».

Il organise des séquences de jeu sur les rythmes benguela et São Bento Grande, dans le but de travailler sur 2 rythmes opposés. Sur le benguela, la ginga est beaucoup plus détendue, on est beaucoup moins sur la défensive , c’est le moment de travailler son jeu. Par contre sur le rythme São Bento Grande, la ginga est plus rapide et le  jeu est beaucoup plus agressif.

Après une pause déjeuner bien méritée, l’événement tant attendu, le « batizado e troca de cordão » est ouvert par la roda des professores, toujours dans une énergie extraordinaire . On aura aussi eu droit à de superbes paroles de professor Deitado et de Formando Bem te vi pendant la remise des cordes, toujours dans un esprit de partage de connaissances.
©  Professor Deitado 2015
© Professor Deitado 2015

 

Fusilli: En résumé, Som Na Caixa II: trois jours dans un cadre extraordinaire, avec une superbe énergie et des capoeiristes sympa Capoeira Brasil. Une expérience à refaire! Vivement l’année prochaine!

Gibi: Effectivement, je souligne également l’organisation irréprochable du Batizado, une organisation à la Deitado

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager! N’oubliez pas de liker SouCapoeira sur facebook et de nous suivre sur twitter!
Vous en voulez encore? Voici les vidéos de l’évènement!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *