On y était: Dijon j’y étais !

Un article de Piramide  (Dijon) nouvelle contributrice Sou Capoeira.

Fin du mois de janvier,

© Contre mestre Trilho

il fait froid…très froid…

Et pourtant cela ne m’empêche pas

de me rendre dans la ville connue pour sa moutarde…

Dijon la bien nommée, pour le festival de Capoeira organisé par l’association culturelle Senzala Dijon, sous la direction de Contremestre Trilho.

Pour moi, c’est comme rentrer chez soi… j’ai partagé de merveilleux moments avec professor Churrascario et tous les élèves de Dijon ! Et puis c’est aussi le lieu où j’ai rencontré ma compagne de capoeira mais aussi mon amie : Professora Lusitana (senzala Lille).

En ce week-end, j’ai retrouvé avec  un grand plaisir

© Mestre Chao

Mestre Chao (Senzala Lyon), Contremestre lona (Senzala Lyon), Contremestre Coxinha (Senzala Besançon), Professor Peti (Senzala Valence), Professor Benedito (Malungos)… j’ai également pu faire la connaissance de professor Edinho (CDO Paris) et de capoeiristes venus de la capitale comme Esquilo (Capoeira Brasil Paris) et encore Nina (CDO Paris)…je ne les citerai pas tous mais les moments de partage et d’échanges furent très agréables, appréciables et aussi intéressants !

Les cours de chacun étaient de grands

© zalinde_366052

moments de bonheur pour moi ! des visions un peu différentes mais aussi complémentaires du coup. Nous avons pu participer à une super batucada !!!! juste magique pour moi !!!

Pour moi, c’était comme une réunion de famille, avec des rires, des débats et beaucoup de convivialité !!

Il est donc difficile d’être totalement objective !

J’ai notamment adoré le moment ou Professor Peti nous a posé une question simple…

Selon vous qu’est-ce qu’il manque dans la capoeira aujourd’hui ?

Simple question qui a suscité des débats et à laquelle je vous laisse réfléchir…..

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!
N’oubliez pas de liker SouCapoeira sur facebook et de nous suivre sur twitter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.