Nelson Mandela explique la notion d’ubuntu

Ubuntu, « nous sommes les autres » « nous sommes donc je suis »
Voici un article un peu plus détaillé sur  contra-mestre ceguinhoUbuntu (notion) nous en avions deja parlé  dans l’article « Interview : Contra-Mestre Ceguinho: Ubuntu ».

Nelson Mandela explique la notion d’ubuntu (vidéo plus bas ) et la philosophie humaniste africaine d’Ubuntu, avec laquelle il a été élevé.

Pour les mauvais élevés voici la vidéo de prima 🙂

La pensée Ubuntu qui a inspirée Nelson Mandela

Afin de rendre hommage au père de l’Afrique du Sud , il nous a semblé intéressant de faire un focus sur la pensée Ubuntu qui a inspirée Nelson pour sa politique  et qui a permis de mettre fin à l’Apartheid de manière apaisée.

Ubuntu est considéré par Nelson Mandela comme la philosophie d’aider les autres mais aussi de voir le meilleur en eux, principe qu’il applique tout au long de sa vie : « les gens sont des êtres humains, produits par la société dans laquelle ils vivent. Vous encouragez les gens en voyant ce qui est bon en eux ». C’est également pour lui une notion historique, l’invasion des colons blancs qui dépossèdent le peuple Xhosa de ses terres et de sa société démocratique coïncidant avec la perte de l’ubuntu ancestral.
Ce mot des langues bantoues* non traduisibles directement,

exprime la conscience du rapport entre l’individu et la communauté et est souvent résumé par Mandela qui en a été imprégné pendant son enfance bercé de proverbe zoulou

 

« qu’un individu est un individu à cause des autres individus »

ou comme défini par l’archevêque anglican Mgr Desmond Tutu, auteur d’une théologie ubuntu

« mon humanité est inextricablement liée à ce qu’est la vôtre ».

Cette notion de fraternité implique compassion et ouverture d’esprit et s’oppose au narcissisme et à l’individualisme.

En culture Xhosa sud-africaine, « Umuntu ngumuntu ngamuntu »

© wikipedia.org

veut dire qu’on est un être humain grâce à sa connexion avec les autres, que l’univers de chacun est lié aux autres, que nous vivons ensemble et sommes connectés par et dans l’esprit.

« (Respect. Serviabilité. Partage. Communauté. Générosité. Confiance. Désintéressement. Un mot peut avoir tant de significations) C’est tout cela l’esprit d’Ubuntu. Ubuntu ne signifie pas que les gens ne doivent pas s’occuper d’eux-mêmes.

La question est donc, est-ce que tu vas faire cela de façon à développer la communauté autour de toi et permettre de l’améliorer ?

Ce sont les choses importantes dans la vie. Et si on peut faire cela, tu as fait quelque chose de très important qui sera apprécié. »

Mandela explique lui-même cet idéal dans une vidéo pour le système d’exploitation libre du même nom :

Un anthropologue a proposé un jeu aux enfants d’une tribu d’Afrique Australe. Il a posé un panier plein de fruits sucrés près d’un arbre et a dit aux enfants que celui qui arriverait le premier gagnerait tous les fruits.

Quand il leur a dit de courir, tous les enfants se sont élancés en

ubuntu Mandela
Nelson Mandela « ubuntu »

même temps …… en se donnant la main. Puis ils se sont assis ensemble pour profiter de ces bons fruits.

Lorsque l’anthropologue leur a demandé pourquoi ils avaient couru ainsi alors que l’un d’entre eux aurait pu avoir tous les fruits pour lui tout seul, ils ont répondu :

« UBUNTU. Comment l’un d’entre nous peut-il être heureux si tous les autres sont tristes ? »

Les Bantous
© africultures

Nelson Mandela adhère à  cette éthique, quand il a créé la ligue de jeunesse de l’ANC en 1944, le manifeste du mouvement souligne que, « à l’inverse de l’homme blanc, l’Africain voit l’univers comme un tout organique qui progresse vers l’harmonie, où les parties individuelles existent seulement comme des aspects de l’unité universelle ».

Ubuntu a marqué la constitution de 1993 et la loi fondamentale de 1995 sur la promotion de l’unité nationale et de la réconciliation.

langues bantoues*La famille des langues bantoues est un ensemble de langues africaines (Zoulou, swatiXhosa, Ndébélé)  qui regroupe environ 400 langues parlées dans une vingtaine de pays de la moitié sud de l’Afrique.

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!
N’oubliez pas de liker SouCapoeira sur facebook et de nous suivre sur twitter!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *