Le frevo : Ses origines

Le Frevo (prononcer frévo) est un rythme musical et une danse brésilienne originaire de l’état du Pernambuco (Nord-Est du Brésil). Elle est apparue lors des carnavals de cet état à partir de la fin du XIXème siècle.

Frevo
© arrasandonobatomvermelho.blogspot.com

.
C’est un mélange de marche, maxixe et d’éléments de capoeira, caractérisé par un rythme extrêmement accéléré, l’utilisation d’un parapluie coloré et des mouvements acrobatiques.
Le Frévo a été déclaré Patrimoine Immatériel de l’humanité par l’Unesco en 2012.

Ses origines :
Le mot Frevo vient de « ferver » (bouillir en portugais), qui permet de définir la joie du peuple durant le carnaval : c’est une ébullition de joie, une effervescence, l’agitation…
Déjà utilisé de manière informelle, ce mot se voit officialisé pour la première fois le 9 février 1907 dans le quotidien de Recife, O Jornal Pequeno : cette date deviendra alors la « date de naissance » du Frevo.

Née de la jonction du jeu de la capoeira avec le rythme très typique du frévo, cette danse répond, comme la capoeira, à la volonté des esclaves d’apprendre à lutter pour se défendre (ou se libérer), tout en devant masquer les entrainements pour ne pas être punis. C’est ainsi que coups et acrobaties se mélangent sur un fond musical.

Quant au parapluie, il était utilisé pour se protéger du soleil… mais surtout pour avoir une arme pour se défendre en cas de conflit, notamment entre « bandes » du carnaval. Au fil du temps, le parapluie se fait plus petit et plus coloré, et devient le symbole principal du frevo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.