La Capoeira sans Maître

Un article de Mestre Ferradura traduit par Piramide  (Dijon) contributrice Sou Capoeira.
D’après le site capoeirariodejaneiro.com.br

Certains sujets génèrent un polémique dans le monde de la capoeira, et notamment celui du « Maitre ».

De manière générale, la première question que pose un capoeiriste lorsqu’il rencontre un autre capoeiriste, curieux de savoir ce qui les relie (quelles connexions ont-ils en commun) est:

« qui est ton maître? »

La deuxième est « il a été formé par qui? » ou « quel est ton groupe? ».

L’ensemble des maîtres sont globalement unanimes pour dire qu’il est nécessaire qu’un capoeiriste soit formé au sein d’une école ou d’un groupe de capoeira; et rejettent les capoeiristes « free lance », même si ces derniers jouent la capoeira, des instruments et chantent très bien. il est normal que l’intitulé « Capoeira sans Maitre » provoque un malaise. De plus la notion d’appartenance dans la capoeira est fortement associé au fait de faire parti et d’être accepté par une communauté et partager des valeurs communes.

Nous ne prétendons pas nous poser en tant qu’autorité qui déterminerait si l’un ou l’autre est plus ou moins légitime parce qu’il a un maître ou pas.

C’est le sujet d’un autre article.

© capoeirariodejaneiro.com.br

Dans celui-ci nous allons discuter simplement sur un phénomène qui existe, un fait réel inéxorable. Il existe une capoeira sans maître. Cela existe depuis déjà longtemps et cela va continuer à exister.

La capoeira sans maître existe de puis longtemps:

L’histoire de la capoeira peut se diviser en deux moments, comme l’a évoqué Nestor Capoeira:

1. La période des « genteman-voyous » (valentao)

Mandunca da Praia, Besouro Preto, Nascimento Grande et les autres célébres trublions étaient dépourvus de l’appellation de » Maitre ». aujourd’hui encore lorsque les capoeiristes se réfèrent à eux, ils utilisent juste leurs surnoms.

2. La période des enseignants/éducateurs

Bimba, Pastinha, Waldemar et cette génération ont réussi a donné une image positive de la capoeira. Il sont respectueusement appelés Maîtres; et c’est commettre un impair que d’oublier leur titre avant leurs noms lorsqu’on les évoque.

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!
N’oubliez pas de liker SouCapoeira sur facebook et de nous suivre sur twitter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.