Archives de catĂ©gorie : Volta ao mundo

Voltao o mondo: La capoeira au Bengale

Un article de Pixote, LYON / DACCA !

Je suis Pixote, corde violette du groupe Senzala Mestre Sorriso, J’ai
pratiquĂ© la capoeira durant 16 ans avant d’ĂȘtre gravement blessĂ© ces 2 derniĂšres annĂ©es.Je suis actuellement Ă  Dacca,

Bangladesh, un des rares pays oĂč la capoeira n’était pas encore installĂ©e.Mon ami Gafanhoto de Cordao de Ouro, Paris m’a contactĂ© rĂ©cemment afin que je puisse vous faire part de mon expĂ©rience d’installation de la capoeira dans ce pays.

Continuer la lecture de Voltao o mondo: La capoeira au Bengale

Ce que le football brésilien doit à la capoeira

Un article du site « Sofoot.com« ,  Publié le 16/08/2016 par Nicolas JUCHA.

PelĂ©, Garrincha, SocratĂšs, Zico, RomĂĄrio, Ronaldinho, Neymar…

sofoot.com
©sofoot.com

Depuis la seconde moitiĂ© du XXe siĂšcle, le BrĂ©sil a offert au monde quelques-uns des plus beaux footballeurs de l’histoire. Une tradition qui prend en partie sa source dans la capoeira, l’art martial dĂ©veloppĂ© par les esclaves d’origine africaine.

Continuer la lecture de Ce que le football brésilien doit à la capoeira

Volta ao mundo: Voyage en Terre Africaine
.

Un article de Sibylle (Bordeau), nouvelle contributrice Sou Capoeira.

Cette annĂ©e j’ai eu la chance de dĂ©couvrir et de vivre en Afrique Ă  Abidjan, CĂŽte d’Ivoire.

© Sibylle

J’ai vu les couleurs si vives de ce pays tropical : sa terre rouge qui contraste avec le vert de la vĂ©gĂ©tation abondante.

J’ai marchĂ© dans ses rues, trĂšs souvent de terre sableuse, j’ai traversĂ© les marchĂ©s d’AdjamĂ©, de M’Pouto, avec leur agitation, le monde qui se presse pour acheter le poisson « frais » , le poulet encore vivant, les fruits par dizaines ou les pagnes aux milles couleurs.

© Sibylle

J’ai entendu parlĂ©, puis traversĂ© les « quartiers » d’Abidjan : Yopougon «la Joie » rĂ©putĂ©e pour son ambiance dansante, endiablĂ©e ; AdjamĂ© «la Bagarre » avec son Ă©norme marchĂ© ou l’on trouve de tout ; et Abobo «la Guerre », quartier le plus densĂ©ment peuplĂ© d’Abidjan, le plus prĂ©caire.

© Sibylle

J’ai vĂ©cu parmi les Ivoiriens, j’ai ri avec eux, et Ă©coutĂ© leur rire si chaleureux. J’ai Ă©coutĂ© leur dialecte sans rien comprendre, puis j’ai dĂ©couvert qu’ils parlaient Djoula(langue ethnique) ou nooshi (langage de la rue)etc.. J’ai rencontrĂ© des BaoulĂ©s, des Yacoubas ou des EbriĂ©s, tous Ivoiriens, avec leurs traditions diffĂ©rentes. Continuer la lecture de Volta ao mundo: Voyage en Terre Africaine
.

Financement Participatif : Aduna’m est sur le nouveau moteur de recherche Lilo.

Un article de Issa Diallo (Sahel – SĂ©nĂ©gal). InterviewĂ© par SOUCAPOEIRA!

Vos recherches ont du pouvoir !

Avec Lilo, vos recherches financent gratuitement des projets sociaux et environnementaux. Vous pouvez dĂ©sormais  financer gratuitement le projet Aduna’m en utilisant Lilo comme moteur de recherche, c’est simple et gratuit !

© lilo Lien du site: http://www.adunam.org

« L’avenir n’est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons faire »

Henri Bergson

Continuer la lecture de Financement Participatif : Aduna’m est sur le nouveau moteur de recherche Lilo.

Centrafrique : la capoeira pour surmonter les rancƓurs entre chrĂ©tiens et musulmans

Un article de  repousser par SOUCAPOEIRA!.

© jeuneafrique.com

Au dĂ©but de la guerre civile entre 2012 et 2013, Vicky Nelson Wackoro a dĂ» fuir Bangui pour se rĂ©fugier en RĂ©publique dĂ©mocratique du Congo. Depuis, le jeune homme est revenu avec une seule idĂ©e en tĂȘte : rĂ©concilier chrĂ©tiens et musulmans grĂące Ă  la capoeira. Continuer la lecture de Centrafrique : la capoeira pour surmonter les rancƓurs entre chrĂ©tiens et musulmans

Volta ao mundo: Rencontrer des groupes de capoeira Ă  l’étranger

Un article de Anastasia , Paris, Nouvelle contributrice SouCapoeira!

En préparant mon voyage en Russie,

Moscou
© Moscou

 

j’ai dĂ©couvert que plusieurs filiales de Cdo Ă©taient Ă  Moscou.

 

SouCapoeira m’a proposĂ© de raconter mon expĂ©rience. Continuer la lecture de Volta ao mundo: Rencontrer des groupes de capoeira Ă  l’étranger

Volta ao mundo : Capoeira au Cap-Vert

Un article de Bailarina, Ile de Sal au Cap-Vert,  contributrice SouCapoeira!

Partager mon expérience au Cap-Vert

Aller… un petit article pour Sou Capoeira en buvant mon cafĂ© dans ma cuisine cap-verdienne.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Bailarina, Ă©lĂšve de mestre Orelha du groupe IĂȘ Bahia

© bailarina_ie_bahia
© bailarina_ie_bahia

Capoeira Ă  Paris.

J’ai commencĂ© la Capoeira en 2003 et j’ai grandi dans cet axĂ© parisien qui nous est cher! Continuer la lecture de Volta ao mundo : Capoeira au Cap-Vert