La capoeira, bien plus qu’un sport

Un article de parut sur  cotecaen.fr en avril 2015

Les origines
La capoeira est un art martial, né au Brésil aux alentours du XVIe siècle. À l’origine, ce sont des esclaves africains qui,

© François BIARD

pour apprendre à se battre, sans éveiller les soupçons de leurs maîtres, camouflaient leur pratique avec chants et danses.

Longtemps interdite, la capoeira n’a été autorisée qu’en 1937 par le gouvernement brésilien.

Cette discipline fait aujourd’hui partie du patrimoine culturel du pays et s’est exportée à travers le monde. Elle se développe en France depuis une quinzaine d’années.

Une pratique culturelle
Plus qu’un sport de combat, la capoeira est surtout un art où chants, rythmes et musiques sont indissociables de la performance physique.

Au-delà de la technique, le capoeiriste doit également apprendre les chants (en portugais) et s’initier à la pratique des différents instruments traditionnels que sont le berimbau (arc avec calebasse), atabaque (djembé brésilien), pandeiro (tambourin) et autres Caxixi (maracas).

Les bienfaits:
La capoeira est une discipline universelle et intergénérationnelle où tout le monde peut trouver sa place.

© manuel stefau tavares

L’enseignement est adapté au niveau et aux capacités de chacun, même celles des handicapés moteurs ou cérébraux. Alliant coordination, équilibre, force et souplesse, sa pratique apporte des bienfaits à chaque âge.

Chez les plus jeunes elle développe la coordination,

© montembault@free.fr

perception du corps dans l’espace et permet l’apprentissage des règles et le respect des autres.

Pour les plus âgés, la capoeira est un excellent moyen de prévenir le vieillissement neurologique et musculaire. Sans oublier que la capoeira développe à tout âge maîtrise de soi et créativité. Une discipline aussi bénéfique pour le corps que pour l’esprit.

Sources : 

© cotecaen.fr

 

 

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager! 
N’oubliez pas de liker SouCapoeira sur facebook et de nous suivre sur twitter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.