Blessures…

 Un article de FERRUGEM CB ANGLET, contributeur 
Ferrugem article
© Ferrugem
Les blessures font parties de la capoeira, mauvaise réception, fatigue, coups…Mais est ce une fatalité que d’être blessé quand on est capoeiriste? Et bien non, cela peut vous permettre de travailler les autres parties de la capoeira, la musique, l’histoire de votre groupe, l’histoire de la capoeira, participer aux cours avec un oeil de spectateur et ainsi avoir une vision différente de certains exercices.
Sans vouloir faire le vieux, quand j’ai commencé en 98, c’était assez difficile de trouver des informations, internet était en forfait (2h de connexion mais tu mettais 45 min pour te connecter), les sites de capoeira étaient rares, d’un point de vue géographique j’étais loin des autres groupes. Mais j’allais aux cours enfants pour me faire la main sur les instruments, j’allais aux cours adultes pour ne pas rater ce que les autres avaient bossé, à la maison j’essayais de bosser les chansons, je posais des questions à mon prof, et j’échangais un maximum d’infos avec mes partenaires d’entrainement, on décortiquait chaque mouvement, chaque séquence qu’on apprenait ou qu’on avait vu sur les VHS.

Full contact... Do it like Van Damme! ©TheGuardian2008
Full contact… Do it like Van Damme! ©TheGuardian2008

Maintenant,tout le monde à accès à internet mais très peu font des recherches, la plupart des élèves viennent, consomment leurs cours, et une fois en civil, hop! on ne parle plus de capoeira, nous disent « aujourd’hui j’ai un peu mal au poignet/cheville ou j’ai le nez qui coule, donc je serais pas là avant telle date ». Et ces mêmes élèves au bout d’un moment te disent « pourquoi j’ai l’impression de pas progresser? ». La capoeira pour moi est un sport individuel/collectif, je m’explique. L’élève bosse pour lui seul, il repousse ses propres limites,il apprend pour lui et pas pour les autres, il met en pratique ses connaissances, mais en même temps s’il n’y a pas les autres, il ne peut pas réussir tout ça, pas de partenaire d’entrainement/jeu, pas de roda, pas d’orchestre. Les 3/4 des connaissances d’un capoeiriste c’est du travail PERSONEL.

redbulletin
© https://www.redbulletin.com/fr/fr/culture/instinct-animal
Demandez des infos à votre professeur, ou aux professeurs que vous croisez dans les évènements, soyez curieux, et profitez de vos blessures, moments de fatigue, pour justement chercher ses informations. N’hésitez pas à échanger avec les autres élèves, à demander des conseils auprès des élèves gradés/anciens, ils sont surement passés par les mêmes phases que vous, les mêmes difficultés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.