Blessures et Capoeira

L’article de cette semaine est consacré aux petits et gros bobos dans la capoeira et surtout comment continuer à faire de la capoeira quand on est blessé.

Ne pas finir comme Belmondo... ©DVDClassik
Ne pas finir comme Belmondo… ©DVDClassik

En cette période hivernale il arrive parfois que les blessures apparaissent ou se multiplient. De l’ampoule à la fracture, on va passer en revue les possibles bobos que l’on peut croiser sur notre parcours de capoeira et les identifier pour savoir les soigner.
(La liste – non exhaustive – qui suit est donnée à titre indicatif et de manière générale. Chaque cas est spécifique et doit donner lieu à un avis médical pour poser un diagnostic et établir un traitement) Merci a PAD, notre kiné dans le groupe, pour les précisions apportées.

Ampoules: On sait tous ce que c’est. Dès nos premiers cours, pieds nus dans un gymnase en revêtement synthétique et PAF un steak sous le pied au bout de 20 minutes !
Pour les soigner : percer? pas percer? : Si elle devient gênante pour les entrainements il est préférable de la percer (une aiguille stérilisée au préalable, des mains propres et de la bétadine ou autre antiseptique pour éviter les infections une fois percée. Sinon, des pansements spécial ampoules peuvent aussi convenir.
Pour les éviter: 1) s’entrainer en chaussures adaptées (mais pas top pour la sensation des mouvements et les rotations). 2) mettre un carré de strap’ à l’endroit susceptible d’avoir une ampoule. 3) laisser faire le « cuir » : après quelques ampoules, la peau s’habituera et se durcira d’elle même, évitant ainsi les ampoules à répétition.

Crampe: Contraction douloureuse, involontaire et passagère d’un ou de plusieurs muscles. Elle peut survenir au repos ou pendant l’entrainement. Elle peut être un signe d’épuisement ou de déshydratation. Une crampe persistante est appelée contracture (et elle survient en général après l’entrainement).
Pour les soigner : La première chose à faire pour faire cesser la crampe est d’étirer le muscle en faisant le mouvement contraire à celui qui a causé la crampe (ok sur le moment c’est pas forcement ce qu’on pense à faire à cause de la douleur). Ensuite, une fois la crampe passée, on pourra éventuellement pratiquer un léger massage.
Pour les éviter: Comme on a dit plus haut qu’elle pouvait être due à une déshydratation et la fatigue, un moyen simple de la prévenir est de s’hydrater régulièrement avant, pendant et après le cours, et de reconnaitre les signes de fatigue.

Contracture: dixit PAD: Une contracture est une augmentation douloureuse du tonus musculaire, généralement persistante.
Pour la soigner: étirements, application de chaleur et repos. Si elles récidivent, mieux vaut en parler à un médecin ou kiné (en général, déséquilibre musculaire entrainant des contractures de défense).
Pour l’éviter: restez attentif à votre corps et baissez l’intensité, voire stoppez les entrainements quelques jours en prévention.

Contusion : conséquence d’un coup reçu sur un muscle en phase de contraction. C’est une douleur musculaire localisée au point d’impact (genre vous venez de vous prendre un talon de meia lua de compasso sur la cuisse). Parfois il peut même y avoir une ecchymose.
Pour la soigner : Dans un premier temps il est fortement conseiller d’appliquer de la glace (attention, pas directement sur la peau !) pour diminuer la douleur et réduire l’inflammation. Dans un second temps, la mise au repos est indispensable pour éviter l’aggravation de la blessure.
Pour l’éviter: bah…esquivez la prochaine fois! 😉

Elongation: c’est une sollicitation du muscle au delà de sa capacité d’étirement maximale. Elle peut être due à un léger traumatisme (chute, glissade) ou à un geste trop violent (jambe tendue trop vite => élongation d’un ischio-jambier).
Pour la soigner : repos et étirements doux et progressifs.
Pour l’éviter: être vigilant dans ses mouvements et s’échauffer suffisamment!

Déchirure/Claquage (rupture de continuité des fibres musculaires qui composent le muscle). 2 cas: 1)soit elle résulte d’une élongation mal soignée et BAM le muscle se déchire sur un mouvement! 2) elle est due à un mouvement brusque et/ou mal exécuté sur un muscle pas suffisamment échauffé et/ou trop sollicité.
Pour l’éviter: respecter et écouter votre corps quand il alarme sur quelque chose. On se dit toujours que c’est pas très grave et que ca va passer (et parfois oui), mais si on ressent la même douleur à l’entrainement suivant: prudence.
Pour la soigner: malheureusement vous êtes partis pour: médecin, repos, rééducation, voire opération pour les cas graves.

Je voulais vous mettre une photo de moi et de ma fracture en 2006, mais je ne l'ai pas retrouvée ;-)
Je voulais vous mettre une photo de moi et de ma fracture en 2006, mais je ne l’ai pas retrouvée 😉

Foulure/ Entorse: étirement ou une déchirure d’un ou de plusieurs ligaments d’une articulation (mais pas seulement). Elle concerne généralement les chevilles (mauvaise réception d’un martelo rodado par exemple), le genou (mauvaise réception d’un salto, ou tesoura mal exécutée, etc…) et les doigts (vos mains ne sont pas bien à plat au sol sur une meia lua de compasso).
Pour la soigner: glace, anti-inflammatoire et repos, kiné. PAD souligne également que « Si l’incident est suivit d’un gonflement et /ou d’une ecchymose ou hématome, il faut s’arrêter tout de suite et pas continuer le cours au risque d’aggraver les dégâts, même si on s’en sent capable. En pratiquant un sport comme la capo, il est recommandé de faire une bonne rééducation après entorse pour prévenir la récidive et l’installation de douleurs chroniques, durant laquelle il faudra faire beaucoup de proprioception (exercices d’équilibre, stabilisation, sauts…) ».
Pour l’éviter: échauffement, étirement et vigilance pendant les cours.

Fracture: Lésion par rupture d’un os. Elle peut intervenir à tout moment lorsque survient un choc brutal sur l’os.
Pour la soigner: immobilisation en plâtrant le membre touché ou opération pour les cas plus graves.
Pour l’éviter: avoir une bonne préparation physique, une bonne alimentation, un échauffement suffisant et une pratique prudente.

 Un article de Lipstick Capoeira (Publié le 30 novembre 2014), LE blog pour les femmes de la capoeira! Mais les hommes peuvent aussi aller y faire un tour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *